La Bretagne se doit de soutenir les TPE, PME…
Partager

Soutenir les entreprises bretonnes, c’est d’abord aider les TPE, PME, mais aussi toutes ces personnes qui entreprennent et qui, grâce à la révolution numérique, peuvent travailler dans les endroits les plus reculés de notre région. Yannik Bigouin réclame un réseau régional des espaces de travail partagés (coworking) ?

 

Yannik Bigouin

__________________________________________________________________________________________

Vous avez souhaité abonder de 6 500 000 € l’autorisation de programme de 12 millions ouverte au budget pour les soutiens aux entreprises. En effet, nous dites vous, des projets importants sont en cours et en particulier la transformation du mode de propulsion au Gaz Naturel Liquéfié de deux navires de la BAI.

Sur ce programme 224 [accompagner le développement des emplois durables et de qualité par la compétitivité des entreprises] justement :

Une question et un conseil :

1) Une question.

L’aide au soutien du plan gaz naturel liquéfié de la Brittany Ferries est-elle toujours d’actualité alors que ce plan est remis en cause par la compagnie elle-même ?

En effet, elle a fait le choix d’installer des filtres à fumées sur les 3 bateaux initialement prévus en reconversion au gaz.

Nous regrettons aussi bien entendu l’abandon, toujours par Brittany Ferries, de la construction d’un nouveau bateau qui a donné des espoirs, de courte durée, aux chantiers de Saint-Nazaire.

Nous espérons que ce n’est qu’un report.

2) Un conseil.

Ce sont les PME et TPE bretonnes qui ont besoin de soutien. Nous avons un maillage important de ces entreprises, des gens qui entreprennent et grâce à la révolution numérique qui peuvent travailler dans les endroits les plus reculés de notre région.

A quand, par exemple, un réseau régional des espaces de travail partagés (coworking) ?

Si nous devons abonder des fonds c’est bien pour ces artisans, commerçants, TPE et PME qui font la Bretagne d’aujourd’hui et préparent celle de demain mais nous aurons l’occasion d’en reparler lors du débat d’orientation budgétaire.