27 fev. EELV Bretagne était à Notre-Dame-des-Landes (44) pour l’abandon du projet. 🗓 🗺
Partager

Les écologistes de Bretagne étaient bien présent-es samedi 27 fevrier 2016 à la mobilisation générale à Notre-Dame-des-Landes pour continuer à s’opposer au projet pharaonique d’aéroport sur des terres agricoles et des zones humides riches en biodiversité. Ils-elles ont dit non à l’aéroport, non aux expulsions : l’occasion de manifester pacifiquement et avec convivialité contre un projet d’aménagement du territoire obsolète.

On pouvait y croiser José Bové, Pascal Durand, Ronan Dantec, René Louail, Julien Bayou, François Dufour, Michel Forget…

Une prochaine action se prépare pour le 26 mars

 

photo(4)
A gauche: Ronan Dantec (sénateur) et René Louail (ancien conseiller régional)

photo(8) photo(7) photo(6) photo(5)

 

EELV_Landerneau_NDDL_29022016

 

photo photo(2) photo(1) photo(3)

Communiqué de presse :

Le Président de la République annonce la tenue d’un référendum sur le projet NDDL, dont le résultat lierait le Gouvernement avant octobre prochain. François Hollande dispose de tous les éléments pour décider l’abandon du projet.

En préalable, l’engagement présidentiel de suspendre travaux et expulsions jusqu’à épuisement des recours doit être maintenu.

Pour la première fois depuis avril 2014, François Hollande réaffirme que tous les recours ne sont pas épuisés. Si la justice française ou européenne venaient à trancher contre les autorisations « loi sur l’eau » et « espèces protégées », actuellement en appel, le référendum sera caduque et l’abandon du projet inéluctable.

Ensuite, le travail lancé par la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, doit aller à son terme avant tout lancement de référendum.

La mise à plat des informations et la mise en débat d’alternatives doivent être présentées et étudiées. Il a été dit tout et n’importe quoi sur ce projet. Beaucoup de données demeurent à ce jour inaccessibles. Cette semaine encore le Cedapa a montré que certains chiffres utilisés pour justifier le projet étaient grossièrement erronés. Le référendum doit mettre à disposition des données claires, lisibles et consensuelles. De plus, se limiter à mettre en débat le projet de nouvel aéroport, sans alternative, serait une mascarade. L’optimisation de Nantes-Atlantique et la mise en réseau des aéroports du grand ouest doivent être également mises en débat, avec comparaison des coûts de chaque projet et du niveau de service global.

 

Par ailleurs l’organisation d’un référendum d’ici octobre impose des délais trop courts qui, vu la complexité du dossier, n’offriront pas les conditions d’un vrai débat public, permettant à chacun-e de se former un avis éclairé.

Dans l’hypothèse où cette consultation aurait lieu, elle devrait se dérouler à l’échelle des deux régions concernées, à savoir la Bretagne et les Pays de Loire.

 

Aujourd’hui plus que jamais nous appelons nos concitoyen-nes à se mobiliser contre ce grand projet inutile ; à rejoindre l’Atelier Citoyen sur la rénovation de Nantes Atlantique et à venir le samedi 27 février au rassemblement organisé à Notre Dame des Landes.

 

Michel FORGET, secrétaire régional EELV Bretagne

Gaëlle ROUGIER, co-présidente du groupe écologiste à la Ville de Rennes

Morvan LE GENTIL, président du groupe écologiste à Rennes Métropole.

Matthieu THEURIER, co-président du groupe écologiste à la Ville de Rennes

 

NDDL_Bandeau_site_300x700

Plus d’infos :

Kit militant pour se mobiliser

Déclaration EELV National

 

EELV en action Transports & territoires
Notre-Dame-des-Landes, Loire-Atlantique, Pays de la Loire, France métropolitaine, 44130, France Carte