NDDL. Rencontres débat ce week end 🗓
Partager

Un atelier de réflexion (conférence/débat ) sur « l’avenir des terres à NDDL » : propriété foncière, projets alternatifs, quels usages des sols ? Samedi 23 septembre de 14 à 16h, maison des habitants et du citoyen à Nantes (*).

L’atelier débutera par un compte-rendu du rendez-vous du 7 septembre demandé par EELV avec les médiateurs.

La commission de médiation semble s’orienter vers une étude sérieuse et méticuleuse de l’optimisation de Nantes Atlantique et remet ainsi en cause le projet de construction d’un nouvel aéroport. Tout en continuant à s’opposer avec sérénité et détermination à ce projet, mais dans l’attente de son prochain abandon, nous vous proposons un atelier consacré à l’avenir des terres à Notre-Dame-des-Landes.
Avec pour objectifs :
– de « garder la main » sur ce sujet qu’EELV porte depuis toujours,
– de rester vigilants sur la question du foncier après l’abandon du projet d’aéroport (les promoteurs sont déjà à l’affût…),
– de partager les dernières informations pour notre culture commune,
– et si possible, de dégager une position interne commune.

Un certain nombre d’interventions étaieront la séquence : l’ACIPA, l’ADECA, la confédération paysanne, les Naturalistes en Lutte, de nouveaux habitants de la ZAD, etc…

(*) Maison des habitants et du citoyen à Nantes, place des Lauriers.
Accessible par le tramway n°1, depuis la gare Nord direction François Mitterrand, arrêt Lauriers.

Réunion publique le samedi 23 septembre à 18h30 à la Wardine organisée par la commission « Hypothèses pour l’avenir de la zad. »

Dans le cadre des réflexions sur l’avenir de la zad, la commission « Hypothèses pour l’avenir » organise une réunion publique à laquelle est invité le groupe de réflexion « l’air de rien ».

Il s’attache depuis plusieurs années à creuser la question du juridique comme outil, notamment pour des lieux en lutte.

Une partie d’entre eux est déjà venu sur la zad en 2015 pour une réunion publique portant sur le juridique et les diverses projections sur l’avenir. Ce groupe est constitué d’une quinzaine de personnes issues de luttes et de lieux collectifs divers en France.

Il s’attache à étudier les montages juridiques qui permettent à des lieux collectifs, agricoles ou non, à se pérenniser. Ils ont accumulé au fil de leur expérience des connaissances sur la stratégie juridique et se proposent de venir les mettre en partage sur la zad à cette occasion.

Cette réunion est ouverte au mouvement de lutte dans sa diversité, qui pourra échanger et étayer collectivement les différentes possibilités et hypothèses pour l’avenir de la zad. Il ne s’agira pas de prendre de décision lors de cette discussion mais d’enrichir nos connaissances.

 

Patrick ANNE (06 64 51 22 91) membre du Bureau Executif régional d’EELV Bretagne sera présent aux deux réunions.
Actualité Transports & territoires