« Brestleaks » : Arrêtons la démagogie
Partager

La presse locale et les réseaux sociaux se font l’écho d’inquiétudes vis-à-vis du document de travail qui circule depuis quelques jours. Face aux baisses de dotation de l’état aux collectivités locales (- 6M€ depuis 2014), l’ensemble de la majorité travaille efficacement pour que nous puissions continuer à porter les politiques et les valeurs qui nous ont valu d’être élu.e.s en 2014.

Ce travail nous oblige à réinterroger notre action collective, ainsi que la manière dont celle-ci est conduite. Il ne peut se faire que si nous disposons d’un inventaire le plus large possible des différents axes sur lesquels portent notre action ainsi que des possibilités que nous avons de faire évoluer la manière dont nous développons notre action politique. C’est un des éléments de cet inventaire nécessaire au débat démocratique qui a été diffusé et non pas un plan secret d’austérité dont l’application prochaine est prévue. L’appréciation sur le travail d’un.e élu.e ne peut se faire que sur les arbitrages qu’il/elle rend, les positions qu’il/elle défend et non pas sur les éléments qui viennent alimenter les prémices de sa réflexion.

L’équation est difficile et nécessite un débat ouvert et approfondi ce que des postures caricaturales empêchent. Les élu.es EELV contribuent par leurs propositions, à alimenter ce débat au sein de la majorité.

Les élu.e.s EELV de Brest