Glyphosate: Joël Labbé soutient la position française et soutient les victimes
Partager

Saint-Nolff, le 08 novembre 2017

Communiqué de presse

Glyphosate: Joël Labbé soutient la position française

A la veille d’une décision européenne cruciale sur la prolongation ou non de l’autorisation du glyphosate, l’herbicide le plus utilisé au monde, produit par la firme Monsanto, Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan, soutient la position ferme de la France, qui ne votera pas la prolongation de la licence pour plus de trois ans. Un laps de temps qu’il juge suffisant pour mettre en œuvre les alternatives à ce produit classé « cancérogène probable » par le Centre international de recherche sur le cancer, et dont la demande d’interdiction a recueilli plus d’un million de signatures de citoyens européens lors d’une dernière pétition.

Pour Joël Labbé, à l’origine de la loi « zéro-phyto », il est urgent de retirer du marché un produit aussi néfaste sur le plan environnemental que sanitaire. Les victimes des pesticides, toujours plus nombreuses, doivent être entendues par les pouvoirs publics. A cette intention, Joël Labbé a relayé auprès du Président de la République et des trois ministres concernés, Agriculture,    Environnement et Santé, la lettre ouverte du Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest, qui appellent à un changement de cap sans délais.

Le lettre ici: 1711103 lettre des victimes aux pouvoirs publics

Lors de la conférence de presse à Paris le 3 novembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *