La transition écologique sans cynisme, ni démagogie.
Partager

Trois ans après la COP21, où la France a pris des engagements modérés de réduction de ses émissions de CO2 (-3,5% par an), le compte n’y est pas, puisque ces émissions ont augmenté depuis (+ 6,7% en deux ans) !
Parmi les chantiers à mener, celui de la fin du carbone pour les déplacements des personnes et des biens est un des plus importants et des plus urgents à adresser. Sortir du carbone nous demandera du temps, des efforts et de la volonté.

L’augmentation progressive et continue de la fiscalité sur les carburants est une nécessité pour décourager la surconsommation (depuis 2016, les ventes de grosses voitures (SUV) augmentent considérablement dans toute l’Europe !), nous soutenons cette mesure décidée lors du quinquennat Hollande.
Nous appelons à ne pas prendre part aux rassemblements annoncés dans le cadre du mouvement dit des « gilets jaunes », mais plutôt aux rassemblements des coquelicots le 7 décembre prochain, ainsi qu’aux marches pour le climat prévues le 8 décembre.

Mais, les produits de ces augmentations des taxes sont affectés, pour l’essentiel, à compenser la baisse de la fiscalité des plus riches par le gouvernement Macron (ISF, Flat Tax sur le capital, …) qui tente de camoufler cette réalité en parlant de fiscalité écologique ! Quel cynisme incroyable, taxer une activité polluante ne suffit pas à faire une fiscalité écologique, encore faudrait-il que les taxes soient consacrées à la sortie du carbone, on est loin du compte pour l’instant.

Par ailleurs, si certain.e.s personnes se sentent légitimement fragilisées par les prix du carburant, l’augmentation de la vente des grosses voitures rappelle que le prix du carburant n’est pas un souci pour tou.te.s.
Enfin, le soutien de Jean Luc Mélenchon aux « gilets jaunes » vient contredire ses prétentions écologistes passées et vient rappeler qu’il passe allègrement du populisme à la démagogie à la moindre occasion.

Nous recommandons la lecture de la tribune de Yannick Jadot publiée sur reporterre.net pour une véritable fiscalité écologique et solidaire.


Les élu.e.s EELV de Brest et Plouzané