Ecologie et solidarité en action. Retours sur la venue de Damien Carême à Landivisiau et Morlaix. 🗓 🗺
Partager

Damien Carême maire de Grande-Synthe depuis 18 ans et candidat sur la liste de Yannick Jadot pour les prochaines européennes,  était à Landivisiau et Morlaix mercredi 20 février. Dans l’après- midi, il a répondu à l’invitation du collectif Force5 opposé au projet de centrale à gaz à Landivisiau et a redit son opposition à ce projet inutile et couteux.

Petit tour à Landivisiau : https://youtu.be/H-QYShI_M54

En fin d’après midi, à la demande du groupe local de Morlaix, il a rencontré les élu-es du Pays de Morlaix pour un échange d’expériences.

Enfin en soirée, Damien Carême a partipé à un débat sur les migrations en Europe avec le grand public. 300 personnes étaient présentes. Passionnant.

De gauche à droite: William La Jeanne, Damien Carême et Christine Prigent (du groupe local)

 

Morlaix 20 février 2019

Témoignage de Damien Carême, Maire de Grande-Synthe et candidat à l’élection européenne du 26 mai 2019 sur la liste de Yannick Jadot

1- Présentation de la ville de Grande-Synthe et de sa gestion par Damien Carême et son équipe

Cf. Voir le film documentaire « Grande Synthe, la ville où tout se joue » de Béatrice Camurat Jaud

Retour sur son père, qui lui aussi a été maire et qui a mis en place un certain nombre d’actions dans les années 90 (précurseur du RMI)

Etat des lieux

► Grande-Synthe était auparavant une cité dortoir, pas de vie sociale dans la commune ; Aujourd’hui, de nombreuses infrastructures publiques existent. Beaucoup de citoyens impliqués dans les activités associatives et culturelles de la ville.

► Le taux de chômage est élevé : 23/28% de chômage – 33% des habitants en dessous des 1040€/mois
Très forte pollution atmosphérique dans la commune et sa communauté de communes.
=> Les hommes ont une espérance de vie réduite de 5 ans en moyenne
=> 155 jours de dépassement du seuil de pollution de l’OMS

► 1ère capitale française de la biodiversité
=> ils n’utilisent plus de produits toxiques depuis 1995

► 100% de Bio dans les cantines depuis 2011

► Grande-Synthe est une ville sans perturbateurs endocriniens
=> ils ont changé les plats à la cantine, les couches dans les crèches
=> les agents municipaux font eux-mêmes leurs produits d’entretien
=> Dans les écoles, ils font des contrôlent de la qualité de l’air
=> Dans certains lieux publics et notamment écoles, ils contrôlent les ondes électromagnétiques

► Education populaire
=> L’Université populaire est une structure municipale dédiée. Un lieu de démocratie participative et de réflexion citoyenne.

L’université populaire

 Son rôle de maire

► Travail sur le pouvoir de vivre rendu à ses concitoyens (et non sur le pouvoir d’achat). Notamment via la politique de transport de la ville et de la communauté de communes.
* Prime vélo
* Gratuité des transports communs. Cela a amené des gens à vendre une de leurs véhicules. Les bus ont été repeuplés et les centres villes aussi.
* Réaménagement du réseau. En prenant en compte deux données essentielles : un bus toutes les 10 minutes (fréquence), un arrêt à moins de 300m de chaque habitation.
* Mise en place de SEL (systèmes d’échanges locaux)
=> Repear café – lieux de partage de compétences afin de réparer ses outils et son matériel. 115 familles participent
=> Lieux de dépôts de matériel à prêter
=> Mise en place d’une outilthèque
Damien a fait référence à une citation de Gandhi « L’exemple n’est pas le meilleur moyen de convaincre : C’est le seul »

►Travail sur la lutte pour préserver la dignité
=> Construction d’un appartement témoin (énergétique). Visites organisées su public.
=> Mise en place d’un achat groupé de mutuelle. Mise à disposition d’un agent dédié.
(Il rappelle que l’on peut mobiliser une aide complémentaire santé auprès de la CPAM qui permet notamment de payer sa mutuelle – 540€ peuvent être mobilisés)
=> Mise en place de jardins partagés + cours de cuisine. Pour une autonomie alimentaire de Grande-Synthe. Implanté des maraichers sur toutes les terres encore vierges.
=> Création d’un minimum social garanti qui ne sera pas un salaire mais une aide sociale.
Pour financer ce dispositif social, ils ont remplacé leur éclairage public par des LED (4000 points lumineux concernés) économie de 475 000 euros/an (conso énergie) et économie de 300 000 euros/an (contrat d’entretien)

► Livraisons de logements sociaux écologiques
=> Tous les logements livrés sont passifs et isolés

► Damien avec d’autres maires engagés a créé une association des villes et territoires accueillants. Pour un accueil inconditionnel pour ne pas opposer les pauvres et les pauvres (ie SDF et migrants).

https://villes-territoires-accueillants.fr/mobilisation-des-elu-e-s/.

2- L’accueil des migrants

Historique

►Depuis 2004, les migrants veulent aller en Angleterre et passent par Grande Synthe notamment.

2008 : les assos le contactent – moins de 15°C pendant l’hiver – Alerte grand froid. Des femmes et des enfants en danger. Son équipe commence à mettre à disposition une tente sur un terrain de 20ha. Puis chaque année, il a mis à disposition au fil de l’eau un peu de matériel et des tentes. C’était illégal. Il le savait. Chaque jour, entre 10 à 60 personnes sont de passage sur ce terrain.

►Eté 2015 : 190 syriens sur le terrain- Les associations sont débordées. Ils installent des douches. Soucis avec les passeurs qui font payer 5€/douche ( pour info :  13000/14000 € un passage vers la GB)

Rappel : le trafic d’êtres humains est le 3è plus gros trafic après la drogue et les armes.

►Dec. 2015. 2500 migrants arrivent sur le terrain. Il entre en relation avec l’Etat (préfet et ministère de l’intérieur). Construction d’un bâtiment avec Médecins sans Frontières et Médecins du Monde sur un kilomètre le long de l’autoroute. Investissement : 4 000 000€ dont 1.5M pour la ville. MSF a monté 380 cabanes de bois.+ local de santé – sur un autre terrain – cela a permis de ne plus avoir de gale, ni de rats etc…Importante mobilisation association et humanitaire pour être sur le camp jour et nuit et notamment avec UTOPIA 56

►2016. Le camp a brulé un an après que 300 afghans ont intégré le camp des kurdes.  1858 places ont été ouvertes d’urgence. Il nous fait part de sa première rencontre avec Gérard COLOMB, ministre de l’intérieur – rencontre horrible :  » on va leur faire passer l’envie de venir chez nous ». Il rappelle au passage que la loi ASILE et ÉMIGRATION veut dissuader les gens à passer.

C/ Ce sont les politiques qui sont responsables de ces situations. « En France, on n’a pas un problème de migrants mais un problème d’accueil ». Attention : stratégie de l’éparpillement des migrants pour qu’ils ne soient pas visibles. Il est temps de raconter une autre histoire des migrations. L’accueil est une question politique transversale. Ne pas s’emparer du sujet laisse le champ libre au FN. La clef : une organisation tri partite : asso / état /mairie.

3- Retour sur son action en justice

Depuis 2016, les émissions de CO2 ne cessent d’augmenter en France. Comme l’État n’a pas répondu à sa demande, il a déposé le 19/02/19 un recours au conseil d’État. Il a demandé un référé pour l’annulation du plan d’adaptation au réchauffement climatique. Selon lui, tout le monde se bat sauf l’État. Il a été rejoint dans son action par 4 ONG + plus 1.3 millions de signature /pétition

https://laffairedusiecle.net/

Pour info : Le gouvernement des Pays Bas a été condamné à baisser ses émissions de CO2 dans un délai court avec une obligation de résultat et non de moyen. Il veut la même chose pour la France. L’essentiel aujourd’hui : se battre pour le vivant : son accueil et sa protection (social, biodiversité…)

4- Elections européennes

Damien Carême démissionnera de ses fonctions de maire s’il est élu. Selon lui, l’important est de raconter d’autres histoires humaines et sociétales. Il souhaite contribuer à développer des politiques « du bon sens ». Il dit « n’avoir rien inventé ». Important : empêcher/arrêter  de jouer avec les dictateurs. Stop aux investissements dans l’agroalimentaire. Favoriser/aider/soutenir  les petites exploitations.

Pour info : Les Verts européens lanceront lundi prochain un outil en ligne sur la politique agricole commune. « Le but est de montrer qu’une autre PAC est possible »
https://www.lejdd.fr/Politique/yannick-jadot-et-les-ecologistes-lancent-un-jeu-en-ligne-sur-la-politique-agricole-commune-3859346

 

ICI Retrouvez tout le débat en vidéo.

A partager sans modération

 

NB/ Présence dans la salle d’un représentant du mouvement citoyen international en cours de création Extinction Rebellion (mvt de désobéissance civile) venu de GB.
Objectif : Se rebeller pour le vivant
Nous faisons face à une urgence mondiale sans précédent. Les gouvernements ont échoué à nous protéger malgré les solutions connues et préconisées. Il est donc de notre devoir d’agir au plus vite.
Nous exigeons :
1 La reconnaissance de la gravité et de l’urgence des crises écologiques actuelles et une communication honnête sur le sujet.
2 La réduction immédiate des émissions de gaz à effet de serre pour atteindre la neutralité carbone en 2025, grâce à une réduction de la consommation et une descente énergétique planifiée.
3 L’arrêt immédiat de la destruction des écosystèmes océaniques et terrestres, à l’origine d’une extinction massive du monde vivant.
4 La création d’une assemblée citoyenne chargée de décider des mesures à mettre en place pour atteindre ces objectifs et garante d’une transition juste et équitable.
https://extinctionrebellion.fr/.

 

William La Jeanne, candidat aux européennes en Bretagne était présent.

– né en 1989
– chez EELV depuis 2015
– rappelle quelques données et notamment que 75% du droit français et la transposition du droit européen.
– rappelle qu’il y a eu que 52 députés écolo depuis 1992 au parlement européen
– rappelle les actions des députés écolo français

 

ITV sur le modèle de développement dans les villes écolos sur France3 politique :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/emissions/dimanche-en-politique-nord-pas-de-calais

Actualité COP21-CLIMAT Européennes 2019 Les groupes locaux Morlaix
salle du Roudour à St Martin des Champs (Morlaix) Carte

3 réflexions au sujet de “Ecologie et solidarité en action. Retours sur la venue de Damien Carême à Landivisiau et Morlaix. 🗓 🗺

    1. Dans OUEST-FRANCE

      Landivisiau
      Centrale à gaz : Damien Carême (EELV) sur le site
      QUOTIDIEN OUEST-FRANCE, OUEST-FRANCE.FR
      vendredi 22 février 2019
      293 mots

      Damien Carême sur le site destiné à accueillir la future centrale à cycle combiné gaz, en compagnie d’une cinquantaine d’opposants au projet. – Crédit: Ouest-France

      Après le récent passage de Thomas Guénolé, candidat de La France Insoumise aux prochaines élections européennes, sur le site de construction de la future centrale, mercredi après-midi, c’était au tour de Damien Carême, maire de la ville de Grande-Synthe (59), candidat en 3e position sur la liste Europe Écologie Les Verts à ces mêmes Européennes, de venir rencontrer les opposants au projet de centrale, à l’invitation de ces derniers. L’écologiste a été accueilli par une cinquantaine de personnes, sous l’œil attentif d’une dizaine de gendarmes.

      Le visiteur n’a pas manqué de pointer du doigt « un projet inutile, un projet du XXe siècle, qui utilise des énergies fossiles », en avouant avoir vécu un combat analogue dans sa région, contre un terminal méthanier. « Un terminal construit pour quelque 2 milliards d’euros, qui ne fonctionne qu’à 15 % de sa capacité et qui est désormais vendu à des Belges… » Tout en notant que l’association Force 5 venait d’écrire au ministre de l’Intérieur, à la suite de sa plainte pour destruction de l’escargot de Quimper, demandant à ce que « les forces de l’ordre fassent leur travail devant la poursuite de la destruction du bocage abritant l’espèce protégée », Damien Carême (qui s’est également vu remettre un courrier de l’association des Riverains de la Base aéronavale), faisait remarquer que « la décision de construction d’un tel projet par le gouvernement, entraînait l’accélération du changement climatique ». Il invitait ainsi les opposants à aller jusqu’au bout de leur lutte…

      Rappelons qu’une manifestation est programmée pour demain samedi 23 février, avec un rendez-vous prévu à 14 h, sur la place du Champ-de -foire.

Les commentaires sont fermés.