Luttes sociales: il n’y a pas de fatalité
Partager

A l’initiative des organisations CGT, FO, FSU, Solidaires-35 d’Ille et Vilaine qui soutiennent les cheminots, les étudiants, les travailleurs, les chômeurs, les retraités des secteurs publics comme du privé, E.E.L.V a participé à Rennes au rassemblement, de ce jeudi 28 juin 2018, à la préfecture Martenot. la mobilisation était organisée notamment pour la défense des droits que le gouvernement actuel est en train de défaire. Ce rassemblement s’est ensuite déplacé sur Rennes dans une ambiance forte, déterminée qui rappelle qu’il n’y a pas de fatalité et qu’il faudra compté avec les forces sociales rassemblées.