Nutrea-Triskalia devra rendre justice.
Partager

Le 28 mars dernier, un salarié de Nutréa-Triskalia se suicidait par pendaison sur son lieu de travail. EELV Bretagne réagit.

Nous apprenons ce jour le  suicide d’un salarié de Nutrea-Triskalia par pendaison sur son lieu de travail. Dans l’attente d’une enquête sur les conditions de la mort de cet homme, nous ne pouvons que déplorer cette issue fatale. Depuis des mois, avec les organisations syndicales, nous dénonçons les risques sanitaires des convoyeurs de produits toxiques. Rappelons que quatre salariés de Plouisy ont entamé une procédure suite à des intoxications par des pesticides. Nous (re)tirons donc la sonnette d’alarme et souhaitons que toute la lumière soit faite sur les causes de ces drames.

Michèle Le Tallec et Jean-Pierre Trillet, co-porte-parole d’Europe Ecologie Les Verts en Bretagne
René Louail, président du groupe d’élu-e-s EELV au Conseil régional de Bretagne