Réforme du code du travail. Appel à la mobilisation du 21 septembre 2017 🗓
Partager

Facilitation des licenciements, affaiblissement des organisations syndicales, démantèlement des Comités d’hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT), cette réforme suit une logique très claire d’affaiblissement des salarié-es dans leur rapport à l’employeur-e.

EELV Bretagne appelle à la mobilisation sociale le 21 septembre, partout, contre la loi dite « travail ».​ ​

Pour EELV, cette réforme est idéologique, cousue de préjugés, et n’aura aucun effet sur l’emploi. Au contraire, en renforçant le déséquilibre existant entre les employeur-es et les salarié-es, elle aura des effets dévastateurs sur la collectivité en entreprise​, en fragilisant la cohésion sociale. ​

Cette réforme ne présente par ailleurs aucune avancée significative concernant les droits des salarié-es, en dehors de l’augmentation – faible- de l’indemnité légale de licenciement de 1/5ème de mois à ¼ de mois par année d’ancienneté. On aurait pourtant pu attendre d’une réforme moderne et progressiste qu’elle soit équilibrée entre les avancées pour l’employeur et celles pour les salarié-es. On aurait ainsi pu espérer une régulation de l’économie collaborative, un encadrement de l’emploi des vrais-faux salarié-es « uberisés » payés à la tâche et précarisés. Hélas, les salarié-es précaires n’ont semble-t-il rien à attendre de ce gouvernement.

Michel Forget, sécrétaire régional et porte-parole d’EELV Bretagne

 

 

Le tract en PDF ici : TractLoiTravailXXL

Actualité Economie et social