Législatives 2017. Résultats, réactions et analyses à la veille du 2nd tour
Partager

TOUS LES RESULTATS

EELV en Bretagne : ici

Ensemble des partis :  ici

Communiqués de presse – 15 juin 2017

EELV Bretagne. Pour une 6ème république instituant la proportionnelle

Europe Ecologie Les Verts Bretagne remercient les électeur-ice-s qui, lors de ce premier tour des législatives, ont fait le choix de l’écologie politique et du programme « Bien Vivre » dans un contexte difficile marqué notamment, par l’effondrement des partis « traditionnels » et la division des forces de gauche.

Ce premier tour, marqué par une très forte abstention -les candidat-e-s de la République En Marche (et du MODEM) ne recueillent au plan national que 15,39% des inscrits- démontre, s’il en était besoin, les limites du mode de scrutin et la nécessité de passer à une 6ème République instituant la proportionnelle.

Aucun des candidat-e-s d’EELV ne sera présent-e au second tour.

Pour dimanche, nous faisons le choix de soutenir les candidat-e-s qui sont engagés clairement en faveur de l’écologie, de la solidarité, de la 6ème République et de la défense du droit du travail.

Aussi sans aucune hésitation, nous voterons ou appellerons à voter pour les candidat-e-s  de la France Insoumise dans les 5 circonscriptions où ils-elles se sont qualifié-e-s.

Dans les autres circonscriptions, nous ne pouvons donner de consignes de vote.

D’une part, s’agissant des représentant-e-s du PS qui restent qualifiés, ils ne nous donnent pas l’assurance d’une opposition à la politique anti-sociale et anti-écologique d’Emmanuel Macron ;

D’autre part, que ce soit chez Les Républicains ou à En Marche !, on retrouve les mêmes logiques de casse des systèmes de protection sociale, de libéralisme économique à tous crins, de promotion de l’agriculture industrielle et du modèle productiviste, d’atteinte profonde aux libertés individuelles sous couvert de lutte contre le terrorisme ou encore l’absence flagrante de prise en compte des questions environnementales dans les mesures proposées.

Les élections passées, il nous faudra construire avec toutes les forces de la gauche écologique et sociale un projet mobilisateur pour l’avenir. EELV Bretagne sera non seulement disponible mais sera force de propositions pour cela.

Michel FORGET, Secrétaire Régional EELV-Bretagne

35.03. Rennes-Montfort

Pour le progrès social et écologique.

Fabrice Auvé et moi-même tenons à remercier chaleureusement les électrices et les électeurs qui ont voté pour nous. Nous recueillons 6,25 % des suffrages exprimés, soit un meilleur score qu’en 2012 tant en pourcentage qu’en nombre de voix et nous progressons dans de nombreuses communes.

Additionnés, les scores de la gauche écologiste et du PC frôlent les 23 %. Ce résultat est très encourageant. Je souhaite que nous puissions à l’avenir toutes et tous travailler ensemble, tant au niveau national que local, autour de valeurs partagées et d’un programme commun. Les idées progressistes que nous défendons sont plus que jamais nécessaires dans la période actuelle et partagées par un nombre croissant de citoyens.

Nous prenons acte du résultat du premier tour qui a placé en tête la candidate LR Mélina Parmentier et surtout François André qui se présentait sous une double obédience PS et majorité présidentielle. En dépit d’un affichage local plus « social », François André se revendique de la République en marche qui partage avec le parti Les Républicains la même vision libérale de l’économie et la remise en cause du droit du travail, la promotion de l’agriculture industrielle, la remise en question de notre modèle de sécurité sociale et qui a, d’ores et déjà, annoncé des mesures qui sont une atteinte profonde aux libertés individuelles sous couvert de lutte contre le terrorisme. Sans oublier l’absence consternante d’ambition sur les questions environnementales.

Nous faisons confiance aux électrices et aux électeurs pour faire ce qui leur semble le plus approprié dimanche prochain mais nous ne pouvons que constater qu’aucun des candidats présents au second tour n’incarne les valeurs de progrès écologique et social que nous portons.

Gaëlle Rougier, candidate EELV sur la troisième circonscription d’Ille et Vilaine

Fabrice Auvé, candidat suppléant EELV sur la troisième circonscription d’Ille et Vilaine

22.01. Saint-Brieuc

Nous remercions les 2578 électeurs et électrices qui se sont déplacés pour voter pour notre candidature au 1er tour des élections législatives. Nous nous félicitons de ce score qui intervient dans un contexte politique national difficile. Cela montre encore une fois qu’il existe une demande importante d’écologie politique sur cette circonscription.

Nous nous inquiétons une nouvelle fois de l’augmentation continue de l’abstention qui marque la faillite de notre système politique et en particulier du modèle de « l’homme providentiel » de la Vème république.

Si nous déplorons, comme beaucoup d’électeurs, qu’il n’ait pas été possible pour les forces de gauche de se rassembler au 1er tour pour proposer une réelle alternative au système en place, nous continuerons à oeuvrer avec les citoyens et les forces progressistes qui le souhaitent pour un modèle de développement écologique, social et européen.

Pour le 2nd tour de cette élection, EELV se situe dans l’opposition aux politiques économiques dérégulatrices prévues par le projet d’ « En Marche ». Quant au député sortant, si EELV respecte sa loyauté à Benoît Hamon et sa prise en compte d’un certain nombre de mesures écologiques, nous n’oublions pas qu’il a soutenu l’essentiel des orientations du quinquennat Hollande qui nous ont largement posé problème et auxquelles nous nous sommes opposés.

Dans ce contexte, nous laissons donc nos électeurs et électrices apprécier la conduite à tenir pour ce 2nd tour.

Aurélien Danvert
Christine Vaugrente
EELV Saint-Brieuc Agglomération

Communiqué de presse – 13 juin 2017
56.05 et 56.06. Lorient/Hennebont-Gourin

Le groupe local EELV du Pays de Lorient s’est réuni pour analyser la situation sur les 6ème et 5ème circonscriptions du Morbihan. Il ne donne pas de recommandation générale de vote à ses électeurs, en leur faisant confiance pour choisir le candidat (ou le vote blanc) qui sert au mieux les intérêts de l’écologie.

6ème circonscription : nous déplorons l’élimination de Philippe NOGUÈS. Son intégrité, sa fidélité aux valeurs de la gauche nous ont amené, comme d’autres organisations, à ne pas présenter de candidat contre lui, conférant à cette circonscription une valeur symbolique. Malheureusement d’autres organisations comme France Insoumise n’ont pas cru bon d’emboîter le pas de l’union des forces de gauche. Elles portent une lourde responsabilité dans l’absence de représentant de gauche au second tour. Nous regrettons leurs postures centralistes et dogmatiques qui rendent difficile le travail commun. Elles devront évoluer afin de donner sa chance à la nécessaire refondation des forces de gauche et écologistes sur notre territoire.
Pour ce second tour, EELV Pays de Lorient fait une différence entre un candidat, M. Jacques, dont l’organisation (LREM) promet la proportionnelle et soutient Nicolas Hulot, et l’autre M. Le Nay (UDI), qui tente de reproduire une dynastie libérale et productiviste qui a déjà sévi si négativement sur ce territoire.

5ème circonscription : Le second tour oppose M.Rouillard, ex-député PS, opportunément converti au macronisme, dont l’activité à l’assemblée nationale est à l’image de son investissement dans les combats écologistes : quasi inexistant. M. Rouillard qui entend faire augmenter le budget de la défense de 18 milliards d’€ (le passant de 32 à 50 milliards !). Une proposition qui heurte profondément nos convictions pacifistes des relations internationales et nous paraît en contradiction totale avec les promesses de M. Macron de contrôler les dépenses publiques et de diminuer les impôts. Face à lui, M. Scheuer représente la France Insoumise dont le programme intègre des positions écologistes que nous défendons depuis toujours. Dans ce duel, les adhérents d’EELV Pays de Lorient n’ont guère d’hésitation et voteront, comme leur candidat Damien Girard, en faveur de M. Scheuer.

Le 13/06/2017
Europe Écologie Les Verts
Pays de Lorient

Communiqué de presse – 11 juin 2017
22.03. Loudéac-Lamballe

Le premier tour des élections législatives se termine. 1853 personnes ont porté leur choix sur
ma candidature EELV, je les en remercie profondément. Avec 3,60 % des suffrages exprimés, je ne peux pas me maintenir pour le second tour.
Je tiens à saluer chaleureusement les militantes et militants EELV qui ont fait en sorte que
cette campagne puisse se dérouler dans de si bonnes conditions. Leurs conseils et leur engagement ont été précieux tout au long de ces dernières semaines. Je salue également les scores de Ronan Glaziou et Christelle Schweitzer. Nous avons pu constater dans cette campagne la proximité de nos points de vue sur de nombreux sujets de société ainsi que la concordance de nos propositions politiques.

Je déplore, comme de nombreux électeurs de gauche, que les stratégies nationales, dans le sillage de l’élection présidentielle, n’aient pas permis de présenter des candidatures de rassemblement sur tout le territoire s’adossant à une base programmatique claire et partagée. Je n’oublie pas non plus les militants socialistes qui ont sincèrement soutenu la candidature de Benoît Hamon et ne se retrouvent pas dans les choix du Parti Socialiste sur cette circonscription. Je souhaite que nous puissions à l’avenir toutes et tous travailler ensemble tant au niveau national que local. Les idées progressistes que nous portons et défendons au quotidien sur le terrain sont non seulement absolument nécessaires dans la période actuelle mais méritent mieux que les querelles d’ego et d’appareils.

Les questions environnementales, sociales et démocratiques seront au coeur de nos discussions des prochains mois. Nous aurons ainsi l’occasion de rapidement nous retrouver avec la mobilisation contre le PERM de Merléac. Il est évident que mon implication sur ce sujet ne se limite pas à la campagne que nous venons de mener. Conformément à mes engagements, je vais poursuivre le travail pour obtenir une abrogation des permis miniers déjà délivrés, notamment en Bretagne, et faire aboutir une réforme en profondeur du code minier qui soit beaucoup plus protectrice de l’environnement et respectueuse des avis locaux.

Les deux candidats présents au second tour sur cette 3ème circonscription des Côtes d’Armor défendent, chacun à leur façon, des programmes politiques avec lesquels je suis en profond désaccord. La presse a ainsi pu largement rendre compte des programmes nationaux auxquels ils se réfèrent ainsi que leurs déclinaisons locales. Quelles qu’aient pu être leurs déclarations ces dernières semaines, dont la sincérité et la spontanéité peuvent parfois sembler suspectes, il est important de regarder les programmes politiques des formations politiques qu’ils représentent ou les actions qu’ils ont déjà menées. On retrouve chez Les Républicains comme à En Marche ! les mêmes logiques de casse des systèmes de protection sociale, de libéralisme économique à tous crins, de promotion de l’agriculture industrielle, d’atteinte profonde aux libertés individuelles sous couvert de lutte contre le terrorisme ou encore l’absence flagrante de prise en compte des questions environnementales dans les mesures proposées. Je fais confiance aux électeurs pour déterminer la meilleure conduite à tenir pour le second tour. Toutefois, face à ces deux candidats de droite, à titre personnel je voterai blanc le 18 juin prochain.
Nicolas HERVÉ – EELV
https://www.facebook.com/nicolasherve2017/
06 62 60 06 12

29. 05 . Landerneau-Landivisiau

Nous remercions les électrices et électeurs qui nous ont apporté leurs des voix et nous trouvons bien entendu les résultats  décevants. Nous prenons acte du résultat du premier tour qui a placé en tête les candidats de la République en Marche et de l’Union de la Droite. La candidate de la majorité présidentielle arrivée en tête, Graziella Melchior, n’a donné aucune garantie concrète de prise en compte des enjeux écologiques dans son programme. Malgré le récent discours d’Emmanuel Macron, la transition écologique ne représente pour elle que des mots qui ne prêtent à aucun engagement. En particulier, la remise à plat du projet de centrale à gaz de Landivisiau ne figure aucunement dans ses priorités. Il en est de même de Patrick Leclerc dont les propositions ne permettent pas de faire progresser l’écologie ni de protéger notre modèle social. Au vu de ces arguments, nous appelons à continuer le combat pour l’écologie sur le terrain.

Pour EELV – Circonscription Landerneau
Le 11 juin 2017
Rosalie Salaün
Christophe Winckler

35. 08. Rennes centre

Une résistance électorale de l’écologie politique qui nous renforce dans nos combats.

Au plan national

Dans un contexte politique plus que difficile pour la gauche, le score des écologistes est en retrait mais résiste plutôt bien. Pour autant, nous ne conserverons pas le groupe que nous avions à l’Assemblée nationale et c’est une vraie déception. Dans le même temps, les formations politiques traditionnelles s’effondrent. Le PS paie clairement l’inaction du quinquennat F. Hollande. Son refus de mener les réformes nécessaires et ambitieuses au plan démocratique, social et écologique a fait exploser la gauche.

Résultat positif des écologistes pour la 8ème circonscription

On retrouve cette tendance au plan local. Sur la 8ème circonscription d’Ille-et-Vilaine, notre résultat est en retrait par rapport à 2012 mais reste dans le même ordre de grandeur. Nous l’expliquons essentiellement par une plus grande dispersion des voix puisque 20 candidats étaient présents sur cette circonscription contre 14 en 2012. Dans ce contexte c’est pour nous un résultat positif. Nous réalisons d’ailleurs le meilleur score pour une candidature écologiste autonome en Région Bretagne. Merci à nos 3 364 électeurs !

Nous appelons à voter Enora Le Pape

Si la France Insoumise réalise de bons résultats, il est clair que la division à empêché la construction d’une force d’opposition à E.Macron. En rassemblant celles et ceux qui avaient soutenu les candidatures de B.Hamon et de JL.Mélenchon nous pouvions gagner de nombreuses circonscriptions. Nous regrettons qu’aucune discussion nationale en ce sens n’ait été possible avant les élections. Forte de la dynamique de JL.Mélenchon à l’élection présidentielle, Enora Le Pape, sera présente au second tour sur la 8ème circonscription d’Ille-et-Vilaine. Les écologistes font le choix de soutenir les candidats qui sont engagés clairement en faveur de l’écologie, de la solidarité, de la 6ème République et de la défense du droit du travail. Aussi, sans aucune hésitation, nous voterons et appelons à voter pour Enora Le Pape.

Combatifs et constructifs pour un futur social et écologique

En Marche réussit son pari et agrège un électorat extrêmement large et divers. Nous verrons dans les mois à venir dans quel sens le gouvernement et le Parlement trancheront les grands débats qui animent notre pays. La très grande diversité d’opinions de celles et ceux qui ont rejoint En Marche rendra certainement les choses difficiles. Les écologistes continueront à être au côté de toutes les mobilisations qui s’opposeront à la régression sociale promise par le Président E.Macron. Nous continuerons à agir de façon combative et constructive pour l’écologie. Nous sommes disponibles pour construire avec toutes les forces de gauche un projet mobilisateur pour l’avenir.

Matthieu Theurier et Cathie Bertin, candidats Europe Ecologie Les Verts pour la 8ème circonscription d’Ille-et-Vilaine