Un double discours qu’il va vite falloir clarifier…
Partager

A peine nommé ministre de l’agriculture et de l’alimentation, l’ex-frondeur PS, Stéphane Travert cède déjà aux lobbies de l’agro-industrie. Les apiculteurs, les écologistes et les français soucieux de leur santé apprécieront cette remise en cause de l’interdiction des néonicotinoides, et de l’épandage aérien des pesticides, produits en partie responsables de l’extinction des abeilles et d’effets neurotoxiques chez les humains, en particulier chez les enfants.

EELV Bretagne compte sur la fermeté de Nicolas Hulot, le ministre de l’écologie pour maintenir l’interdiction mais souligne dès aujourd’hui le double discours d’un gouvernement et d’une assemblée qui vont bien devoir choisir entre la soumission aux lobbys du libéralisme ou le bien vivre et la santé des citoyens. EELV Bretagne reste vigilant sur le sujet, notamment dans le suivi de la loi de simplification en question.
Michel Forget, porte-parole d’EELV Bretagne

26 juin 2017

Une réflexion au sujet de “Un double discours qu’il va vite falloir clarifier…

  1. Oui restons vigilant. Mais il nous faudras durcir les interdis dans les années à venir.

Les commentaires sont fermés.