Avarie sur Sevmorput. Quel risque pour les côtes en Bretagne ?

Le navire russe à propulsion nucléaire SEVMORPUT de 269 mètres de long et de 32 mètres de large pour un tirant d’eau de 9,6 mètres, désarmé en  2005 et remis en service 10  ans plus tard, victime d’un sérieux problème de propulsion, longera au ralenti les côtes d’une dizaine de pays européens pour retourner dans son port d’attache