Charte du vivre-ensemble de Canihuel : stop à la stigmatisation
Partager



C’est avec écœurement qu’EELV Kerne Uhel a pris connaissance de la « charte du mieux vivre en milieu rural » qu’a distribué la ville de Canhuel à sa population, au contenu caricatural et très stigmatisant. EELV Kerne Uhel s’indigne de cette démarche contre-productive.

Cette charte porte une vision particulièrement réductrice et manichéenne de la vie rurale. EELV Kerne Uhel s’inquiète qu’une municipalité, avec un discours aussi binaire, stigmatise l’ensemble de sa propre population. Si les conflits de voisinage sont une réalité, les campagnes du Centre Bretagne ne sont pas que des terres de chasse et d’exploitation agricole et il n’est pas souhaitable qu’elles le deviennent.
De plus, le contexte de tension dans les réseaux agro-industriels n’incite ni à la confiance ni au dialogue face à cette méthode : dénonciation d’un soi-disant « agri-bashing » avec la complicité des pouvoirs publics, cellules DEMETER, cartes postales publiées par l’association Agriculteurs de Bretagne, ou encore manœuvres d’intimidation des journalistes sont autant de motifs d’inquiétude pour la démocratie et l’écologie.

Les écologistes ont pleinement conscience des impasses sociales et financières dans lesquelles l’agriculture a été conduite par un modèle violent, mondialisé et peu rémunérateur qui pousse à l’agrandissement, à la spécialisation à outrance, à l’accumulation de dettes et à l’utilisation massive de pesticides de synthèse. C’est pourquoi EELV Kerne Uhel affirme que seule une transition agro-écologique peut redonner de l’autonomie et de la résilience au monde agricole, apaiser son mal-être et le réconcilier avec les consommateurs et les riverains.
EELV Kerne Uhel affirme également que, face au déclin démographique, tout le monde est bienvenu pour s’impliquer dans la vie du Centre Bretagne pour construire ensemble de nouvelles façons de vivre et travailler en milieu rural, et rappelle enfin son ouverture au débat.


Contact: Jean-Yves JEGO, porte parole, 06.70.49.60.51

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *