Côtes d’Armor. Pour protéger la population, il faut sortir du tout-budgétaire
Partager

Ce vendredi 12 février, Romain Boutron, président du Conseil Départemental des Côtes d’Armor, a déclaré que l’épisode neigeux de ces derniers jours était « exceptionnel » et qu’il assumait de « ne pas dimensionner le personnel et le matériel au regard d’un phénomène qui se produit tous les dix ans », ceci alors que le conseil départemental a supprimé plus d’une centaine de postes depuis 2017, notamment dans le secteur social, et que plus d’une vingtaine de postes  sont également en train d’être supprimés chez les agents des routes.


Europe-Ecologie Les Verts dénonce cette logique mathématique cynique qui prime sur la préparation des enjeux d’avenir. Face aux phénomènes climatiques extrêmes que va engendrer le changement climatique à venir (canicules, tempêtes, inondations), il faut au contraire préparer l’adaptation. Cela implique de dépasser les vues budgétaires à court terme pour au contraire développer une culture de la gestion des risques à la hauteur de la menace climatique en s’appuyant sur  des infrastructures résilientes ayant la capacité d’absorber les chocs et stress environnementaux.

II est pour cela indispensable que le département s’assure de couvrir tout le territoire avec des services publics de qualité, permettant le développement des relations humaines et apportant des réponses de proximité adaptées aux situations complexes. Les chaînes de solidarité aujourd’hui assurées par des agents de terrain (infirmières et aides à domicile) doivent être protégées et soutenues.
Europe-Ecologie les Verts rappelle qu’on ne doit pas opposer villes et campagne, alors que la crise sanitaire a vu l’afflux d’une nouvelle population vers les zones rurales et leur revitalisation : les sacrifier serait un non-sens.

Notre pays et notre territoire continueront de faire face à des crises sanitaires et environnementales de plus en plus importantes dans les prochaines années. Pour ne pas les subir, il faut anticiper l’adaptation et organiser les services publics pour garantir une qualité de vie égale pour toutes et tous. Pour ce faire, Europe-Ecologie Les Verts entend fermement s’appuyer sur l’écologie politique pour développer des politiques publiques à tous les échelons : communes et EPCI, conseils départementaux et conseil régional. 

Mercredi 17 février 2021

Contact : Michel Forget EELV 22. 06 45 20 61 02