Gare de Betton : un avenir à écrire avec les habitants
Partager

Communiqué de presse des élu.e.s écologistes de la ville de Betton le 9 juillet 2019

Portée par une remarquable mobilisation citoyenne et forte d’une pétition totalisant plus de 4 200
signatures, la lutte pour le maintien d’un guichet SNCF en gare de Betton a obtenu la semaine
dernière une suspension de sa fermeture – initialement prévue au 31 juillet prochain.
Les usagers, avec le soutien de la Députée et du conseil municipal, dénonçaient la brusquerie d’une
décision unilatérale sans solution alternative pour les centaines de voyageurs de la ligne : ils ont été
entendus. Nous, élu.e.s écologistes bettonnais, saluons cette première étape et remercions toutes
celles et tous ceux qui se sont investis pour défendre le service public de proximité.


Utilisateurs réguliers du ferroviaire, défenseurs du projet de RER métropolitain, nous militons avec
eux pour que les trains du quotidien soient un maillon essentiel des politiques de mobilités. Au-delà
du guichet c’est toute la desserte de notre gare qui doit être repensée, pour tirer tout le potentiel de
ce formidable outil : en rouvrant les liaisons pour Saint Malo et la desserte du samedi, mais surtout
en visant un cadencement au ¼ d’heure en heure de pointe, contre moins de 2 trains/h aujourd’hui.


Parent pauvre du plan de déplacement urbain de Rennes Métropole, le train est pourtant un atout
considérable pour notre territoire. Une gare vivante en est le socle incontournable mais nous savons
que le combat n’est pas gagné : la fermeture n’est pour l’instant que repoussée, le temps de
travailler à un projet pérenne. A ce titre, penser la gare comme un lieu d’information mêlant conseil
en mobilité, accompagnement au numérique, valorisation touristique est une piste intéressante.


Le guichet SNCF doit rester la pierre angulaire d’un tel projet : car les interfaces numériques SNCF,
même avec un médiateur ad hoc, ne proposent pas la même finesse de service – d’autant qu’avec la
multiplication des gammes tarifaires cette expertise sera de plus en plus essentielle. A ce titre notre
guichet intéresse, bien au-delà de Betton, tous les usagers du nord de l’agglomération qui refusent
de devoir se rendre en gare de Rennes pour répondre à leurs demandes les plus spécifiques.
Alors que les tensions ville-campagne ont été exacerbées au printemps, il s’agit d’un choix
d’aménagement du territoire. Un choix qui emporte évidemment une dimension financière, pour
laquelle nous appelons instamment la Région Bretagne et Rennes Métropole, autorités organisatrices
des mobilités, à se mettre autour de la table aux côté de la SNCF et de la ville.


Ce projet doit aborder de façon globale l’ensemble du pôle gare, incluant la liaison inter-quartiers
sous la voie ferrée (compétence Rennes Métropole), le parking à l’est des voies (propriété SNCF) ainsi
que les anciens hangars Mellet (rachetés par la commune) : un pôle dont la centralité en fait le cœur
naturel de Betton, encore plus avec l’urbanisation future du quartier de la Plesse.


Dans ce périmètre élargi nous rêvons d’un carrefour d’information, de solidarités, de rencontres et
d’innovation ; un lieu tirant le meilleur des initiatives publiques et associatives, ouvert aussi aux
entreprises et aux créateurs du territoire. Pour cela il faut ouvrir un large débat avec l’ensemble de
ces acteurs, ainsi qu’avec les habitants, afin d’écrire ensemble un projet ambitieux et structurant
pour les années à venir. Les élu.e.s écologistes bettonnais y prendront leur part à la rentrée.


Contact : Morvan Le Gentil – mlegentil@yahoo.fr – 06 35 02 90 61