Landivisiau. Soutien à Jean-Yves Quémeneur
Partager

22 octobre  2020

Jean Yves Quemeneur, président de l’association Force 5, est convoqué ce vendredi matin au Tribunal de Grande Instance de Brest. Son association porte les recours juridiques du collectif de lutte « Landivisiau doit dire non à la centrale » et est engagée dans ce combat depuis longtemps. L'Etat lui reproche d’avoir fait obstacle à la circulation d’engins de chantiers dans le cadre d’une action pacifique de désobéissance civile. Encore une fois, la judiciarisation et la criminalisation d'actions pacifiques de militant-es écologistes sont les seules réponses proposées par l’état. Nous sommes confrontés régulièrement à ces restrictions des libertés fondamentales, et en premier lieu la liberté de manifester. 
Europe Ecologie les Verts Bretagne et l’ensemble du Pole Ecologiste Breton, apporte tout son soutien à Jean Yves Quemeneur et au collectif de lutte contre la centrale à gaz de Landivisiau. 
Ce projet est inscrit dans le pacte énergétique breton qui a été initié il y a plus de dix ans par Jean Yves Le Drian, alors Président du Conseil Régional. A l’époque, ll était déjà le résultat d’une vision dépassée et les dix ans écoulés ont depuis largement démentis ses bases. Il est urgent de repenser la production et la consommation d'énergie en Bretagne. Dans le cadre des prochaines élections régionales, les écologistes proposeront un nouveau pacte énergétique breton à la hauteur des impératifs de l'urgence climatique : économies d’énergie, sortie des énergies fossiles, réduction massive de nos émissions de gaz à effet de serre, transition résolue vers des énergies renouvelables. Seule une majorité menée par les écologistes saura trouver la volonté d’engager résolument la Bretagne dans une transition écologique et solidaire. 
Ronan Pichon, chef de file EELV pour les élections régionales sera à Brest aux côté des militant-es et élu-es écologistes breton-nes pour accompagner Jean Yves Quemeneur et lui redire notre soutien dans son combat, ainsi qu’à celles et ceux qui s’engagent dans les luttes écologistes en Bretagne. Plus que jamais, l’engagement dans ces luttes écologistes de terrain est une nécessité pour amener les changements indispensables à notre société. 




Claire Desmares-Poirrier et Ronan Pichon, co-chef.fe.s de file pour le pole écologiste Breton pour les élections régionales.