Lettre ouverte aux 57 Maires de Lannion Trégor Communauté pour un arrêté anti-pesticides près des lieux habités
Partager

Mardi 22 octobre, le Groupe Local EELV Trégor a déposé 57 lettres à la Poste de Lannion, envoyées aux maires de chacune des 57 communes de l’agglomération : il appelle ces maires à prendre un arrêté d’interdiction d’utilisation de pesticides de synthèses dans une zone de moins de 150 m des lieux d’habitation et de travail. Comme l’a fait Daniel Cueff à Langouët !

La presse était présente et s’est fait le relais de cette lettre : https://www.ouest-france.fr/bretagne/lannion-22300/arrete-anti-pesticides-la-lettre-des-verts-aux-maires-6577074

https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/lannion/arrete-antipesticides-les-verts-interpellent-les-maires-de-l-agglo-22-10-2019-12416003.php 

https://actu.fr/bretagne/lannion_22113/lannion-verts-demandent-arrete-anti-presticides-maires-lagglomeration_28816945.html

La lettre :

Lettre Ouverte aux Maires des communes de Lannion Trégor Communauté :

Pour un arrêté anti-pesticides près des lieux habités

Monsieur le Maire, Madame la Maire,

Suite à l’action d’une cinquantaine de Maires en France, et en particulier des Maires de Langouët et de Palais à Belle-Ile-en-Mer, le Groupe Local EELV Trégor vous demande de prendre, à votre tour, un arrêté d’interdiction d’utilisation de pesticides de synthèse dans une zone de moins de 150m des lieux d’habitation et de travail de votre commune (arrêté de Distance d’Eloignement des Pesticides).

Face au danger sanitaire représenté par les pesticides, et particulièrement le glyphosate, le chlorpyrifos ou les fongicides SDHI, l’action de l’Etat se résume à reprendre la réglementation existante prévoyant la restriction des épandages dans les zones sensibles des communes, à savoir les lieux accueillant un public fragile (écoles, crèches, EHPAD, hôpitaux), en les étendant aux lieux habités mais sur une zone de seulement 5 à 10 m selon la culture.  Pour obliger l’Etat à aller plus loin et à se préoccuper enfin de l’air que nous respirons, de l’eau que nous buvons, des aliments que nous mangeons et que nous voulons sans produits chimiques, nous vous demandons de rejoindre l’Appel aux Maires de France lancé par les maires des communes de Le Perray (78), Langouët (56) et Revest des Brousses (04).

Ne nous trompons pas : il ne s’agit pas pour nous de stigmatiser les agriculteurs et agricultrices, mais bien d’exiger le changement du système agricole, qui est responsable des pollutions déjà décrites, mais aussi de l’hémorragie du nombre d’exploitations, des problèmes de santé publique y compris dans ces professions, de la chute de la biodiversité et de la fertilité des sols… Il ne s’agit pas non plus de réduire la surface cultivée, puisque des cultures peuvent être conduites dans cette zone de 150m !

De nombreuses solutions existent. De plus en plus d’agriculteurs s’orientent d’ailleurs vers l’agriculture biologique.  A leur tour, les collectivités doivent s’engager pour les accompagner. Un réel soutien pour une vraie transition, une nouvelle économie, en pleine conscience des bienfaits à venir pour le vivant …

Monsieur le Maire, Madame la Maire, engagez-vous, vous aussi, pour la santé de nos concitoyens.

Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas … osez !

Pour le Groupe Local EELV Trégor

Sylvie Bourbigot

Les informations sont consultables sur https://www.maireantipesticide.fr/  

L’Appel aux Maires de France est à lire sur https://brigittereynaud.com/2019/08/23/appel-aux-maires-de-france/