Nucléaire toujours non, Merci !

Les dernières annonces du Président Macron nous font froid dans le dos. L’industrie nucléaire tente de surfer sur la décarbonation pour justifier sa pérennisation.

Les  incidents (malfaçons, fissures…), les accidents (Tchernobyl et Fukushima), les déchets qui s’accumulent, les conditions sociales et environnementales d’extraction de l’uranium, la fausse indépendance énergétique, les coûts exorbitants, les problèmes liés au refroidissement,  mettent ici en évidence un fait du prince, non démocratique, qui ne prend pas en compte l’intérêt de préserver le vivant.

En Bretagne, nous avons rejeté le projet de centrale nucléaire à Plogoff. La centrale nucléaire de Brennilis, construite en 1962 (18 ans d’activité) n’est toujours pas démontée (fin prévue en 2040) avec une facture de 850 millions d’euros.

EELV Bretagne s’indigne de cette manipulation de la situation climatique catastrophique. Le dérèglement climatique est intrinsèquement lié au modèle dit de croissance qui nous emmène vers une planète où les cataclysmes vont atteindre des millions de personnes. Ce projet, sans contradicteur, est projeté au mépris de la vérité de cette filière et des victimes, travailleurs et populations de la chaîne nucléaire. Ce projet est porté au mépris des générations à venir à qui nous laisserions les déchets, les problèmes, les incidents, les accidents ! 

Nous écologistes  EELV de Bretagne considérons qu’il existe des alternatives viables et moins coûteuses (Projet Négawatt)  qui ne compromettent ni la santé et la sécurité des personnes ni les générations à venir. Il est urgent que l’écologie devienne centrale dans les décisions politiques, et non les intérêts des puissances atomiques qui stérilisent le vivant. Nous nous opposerons donc à tout projet de centrale nucléaire !

Claire Herlic, porte-parole EELV Bretagne

06 71 67 54 86