Plateforme SICA à Saint-Pol de Léon (29), un non-sens et du gâchis.
Partager

Jeudi 16 juillet 2020


Lors de la récente session du Conseil Régional, Loïc Chesnais-Girard a confirmé le soutien de la Région Bretagne à la plateforme logistique implantée par la SICA à  Saint-Pol de Léon et toujours contestée en justice. Cette plateforme en chantier depuis 9 ans représente 7 hectares de bâtiments et presque autant de voies de circulation intérieures sur une zone agricole de 18 hectares. Elle va remplacer les dépôts de proximité où les agriculteurs apportaient jusqu’ici leurs légumes. La SICA sollicite 40 millions d’euros d’aide en provenance de la Région, de l’État, de l’Union Européenne, sans compter  celle du Département pour les aménagements routiers à venir.

EELV Bretagne et le groupe local EELV du Pays de Morlaix s’opposent au soutien public à la plateforme SICA.

EELV dénonce le fait que l’argent du contribuable soit une nouvelle fois mobilisé au service d’une surenchère productiviste, à l’heure où il s’agirait au contraire d’encourager une agriculture paysanne à faible impact environnemental et créateur d’emplois.

Moins de flux de camions et de nouveaux emplois créés, disent les promoteurs du projet ? Certes, mais un bilan carbone négatif  du fait du transfert d’une partie du transport en camions vers du transport par tracteurs agricoles avec à la clé plus d’encombrements routiers, une artificialisation de bonnes terres agricoles, des suppressions d’emplois dans les dépôts de légumes de proximité et, au final, une incitation supplémentaire au gigantisme des engins et à la disparition des fermes moyennes. Les discours verdissent, les politiques demeurent menaçantes pour l’avenir de l’humanité.

Le Bureau exécutif régional de EELV BRETAGNE