Poulaillers industriels de Plaudren et d’ailleurs… Que les conseillers régionaux arrêtent de nous prendre pour des dindons !
Partager

EELV Bretagne dénonce le soutien du Conseil régional à hauteur de 50 000 euros (Plan Volailles) à ce type de projets (une centaine sur l’ensemble de la Bretagne !) qui ont un impact désastreux sur la santé et l’environnement : pollution de l’air avec le rejet de 10 tonnes d’ammoniac par an, risque de propagations de maladies dû à la concentration (30 poulets / m² !) et à la faible diversité génétique des animaux industriels, accroissement de la pression sur les ressources en eau, forte empreinte carbone des importations de maïs OGM venant d’Amérique du Sud et de l’exportation d’une partie des poulets pour le Moyen-Orient.

EELV Bretagne dénonce l’inertie des conseillers régionaux à faire réellement évoluer dans les actes le modèle agro-industriel breton, dont la majorité des breton.ne.s ne veulent plus. Certains conseillers régionaux commencent timidement, dans les paroles, à reconnaitre l’absurdité de la situation actuelle, mais sans avoir le courage de le concrétiser dans leurs votes au Conseil régional. Un vice-président de la Région Bretagne écrivait même sur sa page facebook ce 14 juin : « Aujourd’hui c’est clair ce modèle agricole n’est plus tenable, pour les agriculteurs, pour les citoyens. Pourquoi la Bretagne, toujours avant-gardiste, n’oserait pas l’agriculture de demain sans pesticides sans soja brésilien ? »

Alors EELV Bretagne pose la question à ces conseillers régionaux : « Durant votre mandat, pourquoi n’avoir pas osé  vous opposer à la poursuite du modèle agro-industriel breton néfaste pour la santé, l’environnement, les agriculteurs et les citoyens, proposer et voter pour une transition avant-gardiste de l’agriculture bretonne, qui permette aux paysan.ne.s de nous nourrir avec des produits locaux et de qualité, respectueux de notre santé et de celle des paysan.ne.s, de l’environnement, du bien-être animal, et qui les rémunère à un juste prix ?». Les Breton.ne.s attendent des réponses. Cette question du choix de modèle agricole que nous voulons pour la Bretagne sera un des sujets majeurs de la campagne des prochaines élections régionales.

Ce 17 juin, EELV Bretagne appelle à lutter contre l’implantation de poulaillers géants et soutient l’Appel national à agir contre la ré-intoxication du monde !