Quel avenir pour la voie ferrée Morlaix Roscoff ?
Partager

Pendant de longues années, des études ont été menées afin d’évaluer le coût des travaux nécessaires à la remise à niveau de la ligne Morlaix-Roscoff. Elles n’ont pas été suivies de prise de décision et aucun plan global de redynamisation n’a été mis sur la table. Depuis le glissement de terrain de juin 2018, qui a coupé la ligne, la situation est désespérément bloquée.

Nous venons d’apprendre la mise en vente de la gare en deux parties. En parallèle, nous avons constaté le démantèlement progressif de la voie ferrée au passage à niveau de la rue de Kerglaz à Saint Pol de Léon (cf photo jointe), qui illustre la priorité donnée à la route. C’est un signe qui ne trompe pas. Cet abandon de la voie se fait en catimini, sans que rien n’ait vraiment été décidé et annoncé officiellement, va à l’encontre de tous les discours sur la réhabilitation des petites lignes, qui peuvent jouer un rôle important dans l’avenir des territoires et la baisse des émissions de carbone dans les transports.

Un plan de relance massif vient d’être annoncé par l’État (3,5 milliards d’euros pour la Bretagne). Nous demandons à ce que, dans le cadre de ce plan, une réflexion s’engage avec les différentes parties prenantes pour décider de l’avenir de cette liaison ferroviaire et financer les travaux nécessaires.

 Contact :

Christine Prigent . Jean Jacques Loheac

06 31 45 36 91

morlaix@eelv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *