Communiqué Groupe écologiste et citoyen de Rennes ville et Métropole. 18 janvier 23

Projet de loi sur les retraites : Une réforme injuste et inutile !

Les écologistes défendent le travail comme un outil d’épanouissement, d’émancipation, et d’intégration. Comme une activité qui permet à chacun·e de se réaliser. En un mot : nous travaillons pour vivre, mais nous ne vivons pas que pour travailler. Dans un pays qui continue à produire toujours plus de richesse, le sens de l’histoire, c’est l’amélioration des conditions de travail, un meilleur partage du travail pour permettre le plein emploi et la réduction du temps de travail tout au long de la vie. C’est aussi sortir du dogme “travailler plus pour produire plus”, délétère pour le climat et pour les ressources de notre planète. Le projet de réforme des retraites va à l’exact inverse de cela.

Le projet du gouvernement est injuste car il fait peser le coût des retraites sur les seuls salarié·e·s. Jamais la question d’une taxation des plus riches n’est posée. De plus, ce projet pénalise davantage les travailleurs les plus modestes qui ont déjà une espérance de vie en bonne santé moins élevée que les plus aisés.

Cette réforme est inutile car aucun argument financier valable ne justifie d’allonger l’âge de départ à la retraite. Il existe des alternatives plus justes et efficaces pour combler le faible déficit temporaire documenté par le Conseil d’Orientation des Retraites (COR). Par exemple, remettre en cause les milliards d’exonérations de cotisations patronales offertes sans contreparties.

En tant qu’élu·e·s de la Ville de Rennes, nous déplorons aussi que les agents des collectivités soient particulièrement touchés. La pénibilité de certains métiers de la fonction publique n’est pas suffisamment prise en compte et cela affecte en particulier les femmes, qui sont plus nombreuses à travailler dans les Ehpad, les écoles, les crèches, les cantines, etc.

À l’inverse du gouvernement, nous défendons un projet de réforme des retraites qui pèse sur les plus riches et les super-profits plutôt que sur les salarié·e·s ; qui tienne compte de la pénibilité des métiers et qui permette de réduire les inégalités femmes-hommes ; qui permette enfin de réduire le temps de travail tout au long de la vie pour atteindre le plein emploi et améliorer la qualité de vie.

Le gouvernement veut imposer aux Français·e·s une réforme des retraites qu’ils et elles sont pourtant 85% à refuser. Pour toutes ces raisons, les élu·e·s écologistes et citoyen·ne·s de la Ville de Rennes participeront, aux côtés des syndicats, à la manifestation du 19 janvier à Rennes.

Valérie Faucheux et Matthieu Theurier, co-président·e·s du groupe des élu·e·s écologistes et citoyen·ne·s à la Ville et à la Métropole.

Communiqué EELV Quimper, le 15/01/23

Le groupe local Europe Ecologie Les Verts Kemper Kerne répond présent à l’appel unitaire émis par les organisations syndicales et appelle l’ensemble de la population à participer aux mobilisations contre la réforme envisagée par le gouvernement sur les retraites.

Contrairement à ce qu’affirme le gouvernement, il n’y a pas de menace de déficit insurmontable de notre système de retraite par répartition et il existe des sources de financement. Les 12 milliards d’euros manquant annuellement jusqu’en 2027 semblent en effet bien maigres en comparaison des 80 milliards de dividendes et rachats d’actions versées aux actionnaires des entreprises du CAC40 pour la seule année 2022.

De plus, les caisses de retraite doivent demeurer indépendantes de tout autre budget et ne pas être utilisées pour financer d’autres dépenses publiques, ce qui mettrait fin à terme à l’un des systèmes de protection sociale parmi les plus performants au monde.

Le 19 janvier, jeunes, travailleurs, retraités, toutes et tous dans la rue.

Pour le groupe local EELV Kemper Kerne

Nolwenn HENRY

Grégory LEBERT

Co porte paroles

Planifié Actualité Communiqués de presse Economie et social EELV en action dans les territoires Les élu-e-s en Bretagne Quimper-Kerne