Zéro soutien au régime de Poutine !

Depuis un mois, Poutine a engagé son pays dans une sale guerre d’invasion de l’Ukraine. Son armée n’hésite pas à viser des cibles civiles, des immeubles d’habitation, des bâtiments où les habitants ont trouvé refuge. Nul doute que, quand viendra le temps du bilan, la liste des crimes de guerre commis sous sa responsabilité sera longue.

Cette guerre, Poutine peut la financer parce qu’il bénéficie d’une rente de situation : nos pays ont laissé s’installer une dépendance considérable aux énergies fossiles et ils importent chaque jour, pour des millions de dollars, de pétrole et de gaz russes.

Nous devons au peuple ukrainien, attaqué sans la moindre justification, tout le soutien possible. Nous le devons à celles et ceux qui ont été tués, à celles et ceux qui ont été jetés sur les routes de l’exil, à celles et ceux qui opposent à l’envahisseur une résistance déterminée et efficace.

C’est pourquoi nous disons qu’il est nécessaire, qu’il est indispensable, qu’il est urgent d’organiser un boycott européen des énergies fossiles russes.

Ce boycott, associé à l’ensemble des sanctions déjà prises, est LE moyen d’obliger Poutine à rapidement cesser le feu et à retirer ses troupes du territoire ukrainien.

Et c’est possible ! BP, Shell et Exxon Mobil ont déjà quitté la Russie. Total Énergies est le seul groupe international qui continue le «business as usual», avec le soutien du gouvernement. Total doit cesser de financer la Russie, sans délai, car c’est en ce moment que les bombes pleuvent.

Ne pas le faire c’est, objectivement, être complice de l’invasion russe en Ukraine et des crimes commis dans ce cadre. C’est ce qu’a expliqué Yannick Jadot et qui lui vaut d’être attaqué en diffamation par le géant pétrolier. Mais le lobby des énergies fossiles, et singulièrement Total une des entreprises parmi les plus polluantes, ne nous fera pas taire. Il n’a pas à déterminer la politique de la nation. Ce n’est pas ça la démocratie !

Depuis longtemps, nous, écologistes, insistons sur l’urgence de la sortie des énergies fossiles. L’Union Européenne est la 1ère importatrice mondiale d’énergies fossiles : ça tue le climat, c’est pénalisant pour le pouvoir d’achat de tout un chacun, et cela nous place en situation de dépendance à l’égard des dictateurs de la planète. La solution ne consistera pas à passer d’une énergie carbonée à une autre (charbon, ou gaz de schiste par exemple). Il nous faut construire un projet d’indépendance fondé sur la sobriété énergétique et les renouvelables : nous préférons dépendre des énergies du sol, de la mer, du soleil, du vent et de l’eau, plutôt que de Poutine et des monarchies du Golfe ! Les énergies renouvelables sont les seules énergies de paix, de sécurité et de souveraineté.

L’écologie, un même combat pour la paix et le climat.

Les Écologistes du Pays de Lorient (EELV, Génération Écologie, Génération.S)

En complément :